Le tribunal correctionnel de Vannes a été clément avec les transporteurs bretons pris en flagrant délit de dégradation envers des camions venus des pays de l’Est. Il a rendu son verdict le 29 novembre.


Source: WK